tilt


tilt

tilt [ tilt ] n. m.
• 1957; mot angl. « action de basculer »
Anglic. Au billard électrique, Signal indiquant que la partie est interrompue. déclic. Le tilt s'est allumé. Faire tilt, déclencher ce signal (qui marque l'échec); fig. (1964) frapper soudain l'attention, donner une inspiration subite (cf. Avoir un flash). Cette phrase a fait tilt dans son esprit. Ça a fait tilt : j'ai soudain compris.

tilt nom masculin (anglais tilt, coup) Au billard électrique, déclic qui marque l'interruption d'une partie lorsqu'un joueur a manœuvré trop violemment l'appareil. ● tilt (expressions) nom masculin (anglais tilt, coup) Familier. Faire tilt, déclencher soudainement dans l'esprit les mécanismes de compréhension, de mémoire, d'inspiration.

⇒TILT, subst. masc.
A. — JEUX. Dispositif dont sont munis les billards électriques et qui interrompt la partie dès que le joueur secoue trop l'appareil pour améliorer son score; signal lumineux indiquant par le mot tilt que la partie est interrompue. Il faut avoir la possibilité de tricher en secouant l'appareil. Le tilt n'indique qu'une limite à ne pas dépasser. C'est une menace délicieuse, un risque supplémentaire, une sorte de second jeu greffé sur le premier (Jeux et sports, 1967, p. 1127). Un peu de douceur, un peu de violence, pas trop, sous peine de déclencher le « tilt », l'arrêt de l'appareil, le néant, la mort (Le Nouvel Observateur, 2 avr. 1973, p. 53, col. 1).
B. — Loc. verb. Faire tilt
1. a) [Le suj. désigne un billard électrique ou le joueur qui l'actionne] Interrompre la partie à la suite de manœuvres trop brusques. Comme les machines à sous que l'on actionne pour en tirer un maximum de bénéfices avant qu'elles ne fassent « tilt » (Le Monde aujourd'hui, 7-8 oct. 1984, p. III).
b) P. anal. Échouer dans une entreprise. L'enseignant débutant arrive parmi 40 élèves du même âge (...). Alors, ou ça fait tilt ou ça colle (Le Monde, 22 juill. 1973 ds GILB. 1980).
2. Au fig.
a) Frapper l'esprit, l'attention de quelqu'un; produire un effet plutôt favorable. Un sourire qui fait « tilt », une voix agréable (Elle, 14 févr. 1964, p. 11 ds HÖFLER Anglic. 1982). Il est douteux qu'aucun des spécialistes de l'inquisition télévisée la mène jamais là où M. Béart, chanteur de son état, la mena ce soir-là, devant un plateau silencieux. Sans question indiscrète, sans provocation. Avec des mots qui ont fait « tilt » simplement (L'Express, 18-24 juill. 1966, p. 33, col. 1).
b) Faire comprendre subitement (quelque chose à quelqu'un), éveiller des souvenirs, susciter des réflexions ou des initiatives, donner des idées. Cette remarque fit tilt en me mettant profondément en question (G. RIMBAULT, Médecins d'enfants, 1973 ds GILB. 1980). Les catalogues et les lettres de relance, tout le monde en faisait autant [dans la vente par correspondance]. Personne n'y prêtait attention. J'ai tout à coup introduit des paroles d'homme en colère une forme de communication authentique. Cela a fait « tilt » et le dialogue s'est établi (L'Express, 9 août 1976, p. 64, col. 2).
Prononc. et Orth.:[tilt]. Au plur. des tilts. Étymol. et Hist. 1. 1957 faire « Tilt » (en parlant d'un billard électrique) « allumer le mot tilt et stopper le jeu » (H. JOUBREL, Mauvais Garçons de bonnes familles. Causes, effets, remèdes de l'inadaptation des jeunes à la société, 94 ds HÖFLER Anglic.); 2. 1964 id. « frapper l'attention, produire soudainement beaucoup d'effet » (Elle, loc. cit.). Empr. au mot angl. tilt inscrit sur les appareils à sous du type des billards électriques (anglo-amér. pinball machine) et qui s'allume lorsqu'on secoue trop fort l'appareil, du verbe to tilt « renverser, faire basculer » issu d'un vieil angl. tyltan (NED). Bbg. JONHSON Mots angl. 1986, pp. 481-482. — QUEM. DDL t. 40.

tilt [tilt] interj. et n. m.
ÉTYM. 1957, in Höfler; mot angl. « action de basculer », v. 1932, Harry Williams (→ Flipper).
Anglicisme.
1 N. m. et interj. Au billard électrique, Dispositif interrompant la partie en cas de secousse, de modification de l'inclinaison du jeu, etc.; signal indiquant que la partie est interrompue (le joueur ayant fait une manœuvre trop brusque sur l'appareil). || Le tilt s'est allumé.
2 Loc. Faire tilt : déclencher le tilt (→ ci-dessus 1.)
Fig. a (V. 1965). Échouer (aussi interj. : Tilt !).
b (1964, in Höfler). Frapper soudain l'attention (de qqn); donner une inspiration subite. || Cette phrase a fait tilt dans son esprit.
1 A un moment, quand il dit qu'il était normand, elle (Toinette) leva les yeux et le regarda avec attention. Théo s'en aperçut. — Ça lui fait tilt à Toinette. Son tonton, il est normand aussi.
Michel Déon, le Jeune Homme vert, p. 320.
2 « Le petit Cornetto, le bagagiste, a quitté l'hôtel quelques jours avant le vol. » Tiens, tiens… Le concierge sent que ça fait tilt dans ma tête.
Roger Borniche, le Play-boy, p. 167.
c Être efficace, produire un effet. Cf. Faire mouche. || « Mise en scène vivante (…), interprétation qui fait tilt » (l'Express, 2 avr. 1973).
tableau Principales interjections.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tilt up — or tilt slab is a type of building, and a construction technique using concrete. The process resembles barn raising specifically and wood platform framing generally. It is cost effective for low buildings.cite journal | last=Glass | first=J. |… …   Wikipedia

  • Tilt — may refer to:Geography* River Tilt, a river in Scotland, United KingdomPeople*Luke Tilt (1988 ) an English football playerMusic*Tilt (band), an American punk rock band, 1989 2001 * Tilt (album), a 1995 album by Scott Wanker * Tilt (Lightning… …   Wikipedia

  • Tilt d'Or — Tilt (magazine) Pour les articles homonymes, voir Tilt.  Tilt {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Tilt d'or — Tilt (magazine) Pour les articles homonymes, voir Tilt.  Tilt {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • tilt — tilt1 [tilt] vt. [ME tilten, to be overthrown, totter, prob. < OE * tieltan < tealt, shaky, unstable; akin to Swed tulta, to totter < IE base * del , to waddle, totter > Sans dulā, she who totters] 1. to cause to slope or slant; tip 2 …   English World dictionary

  • Tilt.tv — (previously known as just Tilt ) is a Finnish video gaming programme aired primarily on MTV3. It started out on YLE TV2 and was also, though briefly, also seen on Nelonen. Currently the programme is aired on Sub. Tilt.tv was originally hosted by… …   Wikipedia

  • tilt — ► VERB 1) move into a sloping position. 2) incline towards a particular opinion: he is tilting towards a new economic course. 3) (tilt at) historical (in jousting) thrust at with a lance or other weapon. ► NOUN 1) a tilting position or movement.… …   English terms dictionary

  • Tilt — Tilt, v. t. [OE. tilten, tulten, to totter, fall, AS. tealt unstable, precarious; akin to tealtrian to totter, to vacillate, D. tel amble, ambling pace, G. zelt, Icel. t[ o]lt an ambling pace, t[ o]lta to amble. Cf. {Totter}.] 1. To incline; to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Tilt — Tilt, n. 1. A thrust, as with a lance. Addison. [1913 Webster] 2. A military exercise on horseback, in which the combatants attacked each other with lances; a tournament. [1913 Webster] 3. See {Tilt hammer}, in the Vocabulary. [1913 Webster] 4.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tilt — /tilt/, it. /tilt/ s. ingl. (propr. colpo, ribaltamento ), usato in ital. al masch. [con riferimento a congegni o circuiti elettrici o elettronici, cessazione del funzionamento, solo nell espressione andare in t. ] ● Espressioni: fam., andare in… …   Enciclopedia Italiana